Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 14:39
    (Pour comprendre de quoi il s'agit, lire l'introduction)
    (voir le chapitre précédent)

    Nos héros, exténués, s'étalèrent donc sur l'herbe comme des larves, avec force soupirs et gémissements. Ils restèrent là, généreusement vautrés, jusqu'à midi, ronflant à qui mieux mieux, parsemés dans la prairie.
    Puis, ils se goinfrèrent de pot-au-feu, avec des bâfrements bestiaux que la bienséance et les bonnes manières réprouvent. [Tous, vous regagnez 7 PV, sauf les malades - Grautarin, Brendufat, 3PV, et Axi, aucun. Il ne vous reste que deux tupper-wares de pot-au-feu.]

    La seule solution imaginable était évidemment de retourner tranquillement au village de  Poalodoix, de soigner les blessés, puis de regagner Tchettpra afin de réfléchir posément à tout ça (et connaissant le degré de démocratie participative pratiquée dans le groupe, il fallait a priori prévoir beaucoup de temps pour que ça discutaille tout son saoul).

    Mais, alors que la troupe s'était mis péniblement en route depuis peu de temps, des éclats de voix, dans un langage étrange et guttural, retentirent derrière la colline douce qui se trouvait à droite de la petite troupe. Des voix agaçantes, nasillardes et aiguës, qui parlaient vite, du genre qu'on aurait immédiatement envie d'y donner de baffes. C'était pour le moins fort étrange, dans ces contrées paisibles du Vert-globe, dans lesquelles ne se trouvaient que des gens causant l'Ameeronien standard.

    Alors, qu'est-ce vous faisez ?


[Bilan du Chaspitre Troisièsme :

Ce fut chaud chaud chaud, waw ! On a surfé avec le danger, wouuuh !

Bon, premier enseignement important : les délires sont bienvenus, mais à condition qu'ils aient du sens, et surtout que vous n'inventiez pas vous-même des éléments extérieurs, pasque sinon c'est trop facile ! Genre : «alors j'attaque l'armée de Trolls avec mon canif, je la décime, puis je trouve une flêche par terre qui indique où est enterré le trésor, je tue le dragon, et je déterre le trésor. Alors, MJ, qu'est-ce qui se passe après ?»
Ta-ta-ta, ça se passe pas comme ça, petits sacripants !

Débrienfing des opérations :

>Messoda  : la fuite dans l'arbre c'était pas très sympa pour tes petits camarades en danger, mais tu te rattrapes en utilisant le spray coiffant avec succès et en mettant hors d'état de nuire le Troll : 5 PE.

>Anna : bonnes initiatives de fouilles et de recherche des tunnels, et au final c'est toi qui trouve le coffre : 10 PE.

>Lelf hifi : bon, tu commences par une grosse panique, mais par la suite, tu secoures Ardalia, tu sauves Brendufat en tirant victorieusement sur le Troll, tu dévies la course du Troll loin de la caverne pour le rapprocher de l'arbre (on oubliera le coup du miroir alors que le Soleil n'est pas levé...) : 12 PE.

>BaF : bon, tu as tendance à inventer pas mal, et le coup du surf c'était plutôt moyen, mais tu as su attaquer courageusement le Troll en sauvant Majorette : 5 PE.

>Clémence : bon, tu as évité le Troll, et tu as suivi le plan de tes camarades : 3 PE.

>Ardalia : bel acte de courage, attaquer victorieusement le Troll à la fourche (pas de bol pour la baffe qui s'ensuit, mais ça ce sont les risques du métier, hein) : 7 PE.

>Arbobo : beaucoup de parlote adressée au Troll, certes, mais un bon plan mené à bien, ça compte autant que les actes guerrier finalement : 7 PE.

>Grautarin : premier à attaquer le Troll avec un madrier, sauvant Tippie pour le coup, bien joué : 7 PE.

>Sev : bon, alors là, évidemment, on fait péter le compteur : tu attaques le Troll trois fois, une fois en cherchant à la faire se détourner de la grotte, une autre fois pour le détourner de BaF qui s'était précipitée dans la grotte, puis pour l'amener vers l'arbre, et à chaque fois t'en as pris plein la gueule. Donc, respect : 15 PE

>Majorette : tu sauves Sev en lançant un madrier : 7 PE.

>Brendufat : tu as alterné les moments de déroute, et un bel acte de courage en cherchant à grimper sur Dudule, puis en risquant de te faire écraser, et tu réussis également à sauver Sev d'une mort horrible : 10 PE.]

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BaF 28/02/2007 10:37

Je me joins à Axi pour les félicitations, et merci à ceux qui m'ont fait participer. Tâcherai d'être plus présente au prochain chapitre.

Axi 20/02/2007 18:56

Juste un petit commentaire pour m'excuser de ma non participation à la mémorable rixe qui vient d'avoir lieu. Bravo à tous en tout cas. Je n'ai pas eu le temps de tout lire (juste le texte en bleu en fait) mais ça avait l'air épique.Je manque de temps en ce moment mais j'espère bien que ça ne durera pas.Et je note que nous avons désormais 344 pèzes.

Ardalia 15/02/2007 23:03

La cheffe, elle dit que les grecois, y disaient : la chance, c'est une femme que tu crouèzes su la rout'. Prends-la tout d'suite par les chveux! Si t attends trop, c'est fichu, derrière le crêne, élé chôve!Et pis la cheffe elle aime pouvoir faire son yoga normal le matin (ouais, elle est un peu niouève sous ses dehors agricoles), et que ses troupes pètent le pétard de dieu! Ah, mais!Et pis elle pense que la couincidence mort pépé/arrivée gobelins, c'est drôlement bizarre... C'est t-y pas que l'notaire, il aurait un peu vendu l'info... Faut ouvrir ce coffre, illico!!Quel suspend insoutenable!!!

Djac Baweur 15/02/2007 18:47

>lelf hifi : l'amulette n'a aucun effet ni sur la carte, ni sur le coffre.Ni sur Bouboul, d'ailleurs.En fait, une amulette, a priori, tu t'en souviens maintenant (pirouette pourrie de MJ), ça se porte comme un bijou et ça donne des effets à long terme. Mais lesquels ? Ça, pour le déterminer, faut être plus qualifié que toi en magie, pour l'instant.cette amulette se présente comme des entrelacs en métal qui font assez joli si on aime les trucs celtiques.>les zazous : en fait, la carte est très simple, c'est exactement la même que celle dont voous disposez déjà (voir dans les annonces), simplement c'est écrit en Gobelin. Et ce qui est louche, c'est que la grotte de Dudule y est indiquée, alors que je vous rappelle que c'est là que le coffre était enterré, et que vous ne le saviez que par le biais d'une lettre de l'arrière grand'oncle d'Anna qui avait caché le coffre.Bon, et va pour le casse-noix et la dague (et je te fourgue d'office un bouclier).>clem : utilisant ton sort ( -1PV), tu peux affirmer que le coffre est clean. Et en forçant avec la lime à ongle, le cadenas ne résiste pas bien longtemps...Voilà le coffre ouvert, et je clotûre donc le Chaspitre Quastrième.Rendez-vous au prochain, où nous soufflerons un peu, où vous saurez enfin ce qui se trouve dans ce satané coffre, et où on finira de régler quelques menus détails. :o)

majorette 15/02/2007 15:49

J'étais en train de me dire que j'allais peut-être tenter de stimuler les bestiaux eu sautant sur leur croupe, mais si Arbobo décide que ça ne vaut pas le coup, j'arrête mes tentatives de contact, je ne vais pas risquer de me rompre le cou pour si peu.Dommage, j'étais sûre qu'on avait plein de choses à se dire, vous ne trouvez pas qu'elles me ressemblent un peu?

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)