Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 10:05
    Juste pour le plaisir, et pour se remettre des éprouvantes confrontations sérielles, un petit Vivaldi rassurant et ravissant comme un bonbon.
    Il s'agit du Laudate Dominum omnes gentes (psaume 116), ce qui change un peu du Vivaldi de d'habitude, je veux dire hors de la pizza du même nom* et du 1648ème concerto pour mandoline-violon-flûte-basson-guitare (rayer la mention inutile).
    D'ailleurs, à ré-écouter ses œuvres, on peut légitimement se demander si Antonio n'est pas le grand précurseur des minimalistes répétitifs américains, au fond ?

    Cela dit, j'aime beaucoup cette pièce-ci ; c'est d'une simplicité biblique (c'est le cas de le dire), mais on le sait bien, pour arriver à la simplicité et au naturel, il faut se coucher de bonne heure. Donc, une musique simplement organisée en trois couches, la basse obstinée (pam-paaaam, pam-paaaam, en contretemps comme en jazz, notez), le motif de violon non moins obstiné, et le chœur traité d'un bloc : sur ce schéma de base simple, l'harmonie se déroule, et le tour est joué.

    Toutefois, comme pour le précédent extrait de Bach, il faut nous pardonner les diverses imperfections : l'enregistrement n'est pas optimal, c'est du direct-live en concert (d'où des bruits intempestifs), le chœur est amateur (mais de très bons amateurs), et pour mes collègues et moi-même c'était quand on était plus jeune de six ans, donc je vous conjure de prendre les notes à côté avec indulgence.

    Merci à Melie F., Olivia B., Bertille F., Esther D. (violon), Emilie L. (violoncelle) et Guillaume S. (contrebasse), Béatrice K. (clavecin), et l'ensemble vocal Lucien B.




    PS : Si vous voulez me distinguer là-dedans, je fais les pam-paaaam, pam-paaaam, avec les basses et le clavecin (et donc moi le plus aigu, forcément).


*oui, quatre saisons.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Djac Baweur 05/05/2008 13:33

J'ai trouvé ça : http://www.taize.fr/fr_article4799.html
Et, heuuu, j'ai le regret d'avouer que je trouve ça très bof... :o/

Djac Baweur 05/05/2008 13:19

>Audrey : diantre, quelle envolée lyrique ! :o)
Merci pour les compliments ! J'ai également une grande affection pour ce petit Laudate, alors que je suis pas forcément fan de l'époque baroque en général.
C'est cette répétition du motif rythmique sous un chant plus large qui donne cette impression d'infini ; c'est comme les préludes des passions de Bach, le même genre d'effet.

Les chants de Taizé, ça me dit vaguement quelque chose de nom, je vais aller voir ça tout de suite !

Audrey 04/05/2008 19:14

Mon Dieu, merci de m'avoir fait découvrir cette oeuvre de Vivaldi qui m'étaient inconnue.Merci pour cet extrait musical, je le trouve absolument magnifique, l'oeuvre comme l'interprétation.Ces quelques notes, ces simples (mais non simplistes) phrases musicales, s'envolent par ma fenêtre ouverte, dans le doux air printaniers et se mêlent au chromatisme intense du soleil qui commence son coucher.C'est beau.Des piaillements d'oiseaux dansent avec du Vivaldi.C'est beau.Profondeur de la beauté; beauté du dénuement.PS: cela me fait penser au plus sublime des chants de Taizé (Does someone here know Taizé?): Laudate Dominum (omnes gentes, alleluia). Je n'ai trouvé que ce lien où l'on puisse l'écouter, si ça vous dit, Monsieur Djac, ou à d'autres, d'y jeter une oreille (ce chant m'attère. Peut-être ne vous fera-t-il ni chaud ni froid)http://musique.fnac.com/a395648/-Chants-de-la-priere-a-Taize-CD-albumTout cela me ferait presque croire en Dieu.=(

Christophe 20/11/2006 14:33

M'enfin Djac, tu sais bien qu'il y a aussi des ploucs sur ton blog ! Regarde moi...

l8k

marionette 20/11/2006 14:26

Merci pour la musique et le commentaire!

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)