Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2006 3 18 /10 /octobre /2006 00:10
Ça se bouscule au portillon ! Et voici une cinquième participation aux aventures de Djoni, proposée par brendufat, et je vous raconte pas le boulot maintenant pour le bidouiller, ce foutu cinquième épisode (pour ceux qui ne comprennent rien et qui se sentent paumés, voir ici) :


épisode faïve


    Pendant ce temps...
    ... loin
    ... très loin de nos héros mynables ou mistérieux coincés dans leur guimbarde spatiale
    ... par-delà les galaxies diaprées, les comètes scintillantes et tous ces trucs qui sont si jolis dans les documentaires
    ... par-delà les points de suspension (en promotion exceptionnelle chez Elzévir corps gras/Elle et Vire sans cholestérol) ;
    dans le PALAIS de l'EMPEREUR des galaxies, planètes, superMamieNovae, quasars, Saint-Marin et Monaco réunis ;
    une silhouette fuyante, drapée dans un manteau sombre, rasant les murs et passant par des portes dérobées - bref un espion, rien ne t'échappe, ô perspicace lecteur - pénétrait dans l'Emp... les appartements privés de l'Empereur, bâclait à tout berzingue les prosternations protocolaires et remettait à Sa Hautesse un tout petit petit petit petit (minuscule) papier plié en 256. Puis rendit les portes à leurs propriétaires légitimes, leur pilosité aux murs, sortit du Palais et de l'histoire.
    L'empereur défit soigneusement les 8 plis, pesta à grand renfort de salive contre les informaticiens reconvertis dans les services secrets -
    et -
    arrêta de pestillonner.
    Le message l'avait raidi.
    «Tiens tiens tiens tiens .... ce cher Zorg aurait donc une nièce ? Ravissante ? Candide ? Soigneusement cachée ?
    wwaaaahhuooOOOOUUUuuurghhgh !!! (* wwaaaahhuooOOOOUUUuuurghhgh !!!  *

    Fondu enchaîné, très décoratif, sur les points de suspension, les comètes, les galaxies, tout le bazar....
    Près,
    tout près de nos héros,
    Cheequetabah venait de jeter un coup d'oeil au globutrombineur à rétroprout qui propulsait le... l'innommable engin et s'écriait :
    «wwaaaahhuooOOOOUUUuuurghhgh !!! » (* put... les copains il me vient une de ces gaules ! *)
    Quel rapport avec le groupe propulseur ? Certains exégètes hétérodoxes traduisent l'exclamation CQTBesque par (* mais qui a foutu un alto dans ce bastringue ? *).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marin d'eau douce bahel 19/10/2006 19:36

Je les ai, le haddock et le tournesol illustrés.
L'un étant nettement plus poilant que l'autre :-)
(devinez :-) )

Christophe 19/10/2006 18:54

A part Haddock, le maître (c'est Hergé qui écrivait, je sais Anna...) dont Algoud avait très pertinemment regroupé tous les jurons dans le Petit Haddock illustré, j'adore les insultes décalées.
Une qui jurait rigolo, sur des textes de Topor et Ribes, c'est Valérie Lemercier, avec d'autres bourges dans Palace. Succulent.
J'aime aussi les jurons du bon vieux temps. J'ai même entendu cet été une petite fille jurer en disant saperlipopette !
A croquer. (d'ailleurs je l'ai croquée)

xec

rififi 19/10/2006 17:34

et voila, essayez d'élever les débats qu'y disaient !! :-D

mémébahel 19/10/2006 17:32

Ha ouais tu connaissais cette version là rififi?
Moi je connais plutôt:
diantre fichtre foutre.
Mais évidemment, ça passe moins bien...

rififi 19/10/2006 17:30

diable, diantre, fichtre ! que vois-je ? quel langage !
Palsembleu, sieur Baweur, que vous arrive-t-il ? Tout tremblant de rage et d'émotion je vous vois. Remettez-vous. Point de mal ce Christophe vous veut. Il s'égare, il divague le pauvre enfant.
Contez-nous donc un de vos jolis propos, voilà qui le fera réfléchir
 
(SMA: Sa Mirifique Altesse, voyez comme le robot vous aime...)
 

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)