Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2006 6 14 /10 /octobre /2006 19:50
Aimable participation de jaune ouaine. (voir le premier épisode)



    À partir de ce moment la Mamie exploita ses expériences secrètes, du temps où le Papy tentait désespérément de faire des yaourts à peu près mangeables.

    Elle les fit plus oncteux, moins acides, mais refusa les conseils d’une Bulgare, Olga Chamaborskov, (qui plus tard adopta la méthode de Mamie en françisant son nom en Chambourcy), une émigrée de rien du tout qui voulait lui en remontrer en matière de yaourts. Non mais ! Pourquoi pas des yaourts au goût Corse pendant qu’elle y est ! N’importe quoi...
    Puis un jour en passant dans une impasse elle pensa que pour éviter une mauvaise passe il faudrait passer à un autre type de production. En marchant vers le marché elle se dit qu’il faudrait un bon marchand, et démarcher un démarcheur pour élargir son marché.
    Elle trouva un gars pas trop con et tout bronzé (rien à voir, mais bon...) qui devrait faire l’affaire. Elle se dit que ce gars là (mais avec son accent polonais dont elle n’arrivait pas à se débarrasser, elle prononçait sé gué là) allait faire sa fortune. Lui ça le faisait marrer et très vite ses copains le baptisèrent «séguéla». Une star était née ! Mamie eu vent de ce surnom et ça la fit marrer aussi, d’autant que ce gars là lui faisait vendre des tonnes de yaourts. Car, trève de billevesées, le but pour Mamie c’était de devenir la reine du yaourt, la prima dona, la seule, l’unique, la Ségolène du lair fermenté.
    Ce gars là eu l’idée de demander aux acheteurs leur avis pour affiner la production. Il questionna : la ménagère de 24 à 32 ans, celle de 34 ans et demi, celle de 27 enceinte mais c’est pas sûr, la stagiaire chez Delarue, les chômeurs longue durée, les hôtesses d’accueil du salon de l’habitat (qui c’est qu’a dit l’habitat qui ?), l’apprentie coiffeuse chez Mireille coiffure à Brive, les gardiens de nuit de la zone industrielle de Coulommier (c’est comme Poitier, c’est très joli, si si), les musiciennes d’un orchestre parisien (mais bon, elles ne voulaient que des bifidus de Danone parce que ça leur faisait du bien, là, en se caressant le ventre : c’étaient des violonnistes !), les éboueurs de la benne 47 (ceux de la 48 ne mangent pas de yaourts ; allez comprendre...), bref un pannel représentatif.
    Ce gars là, d’un geste auguste mais néanmoins simple, balança son rapport à la Mamie. Le constat était terrible, implacable, consternant, affligeant : raz le bol des yaourts nature !!!

    La Mamie en fut toute contrite, mais pas désespérée, il lui en faut plus ! Quand on s’est tapé le Papy pendant des années on est blindé.
    Elle questionna ce gars là :
    «Mais qu’est-ce qu’ils veulent ?
    - Y veulent des trucs dedans...
    - Mais quels trucs ?
    - Chai pas moi des trucs ! Des parfums, des goûts différents !
    - J’te leur en fouterais moi des goûts différents ! Y z’ont pas de goût p’têt mes yaourts ?»

    Et voilà comment la Mamie s’est mise à rajouter des petits (oh tout petits hein) morceaux de fraises.
    Elle allait dans l’atelier pour contrôler que les ouvrières coupaient bien les fraises en trente deux morceaux. Ah mais ! Avec ces bonnes à rien faut avoir l’œil : elles étaient foutues de ne les couper qu’en seize ! Et au prix du kilo de fraises...
    Les yaourts aux fraises partaient bien. Mais la Mamie s’aperçut très vite qu’elle venait de mettre le doigt (mais non, pas là... imbécile ! là!) dans un engrenage infernal.
    En effet au bout de quelques temps et de quelques parfums bien connus désormais, les ménagères (voir plus haut) se lassèrent. Elles voulaient encore du nouveau.

    Mèèèèèèè ! Elle s’appelle pas Mamie Nova pour rien la Mamie !
    Elles voulaient du nouveau ? Eh ben elles allaient en avoir.


À suivre...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mebahel 14/10/2006 20:29

Bon d'acc y'a les gardiens de nuit et les éboueurs.
mmmh
mmmhh

mebahel 14/10/2006 20:23

Et le ménager de moins de 50 ans oukilé?
c'est quoi cette discrimination gustativo-laitière, mmh?

:-))

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)