Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 19:48
    J'ai été visité par ma muse.
    Si.
    Elle m'a dit : «bon, Djac, écoute, t'as des lecteurs potentiellement brillants. En plus, t'as besoin de textes à publier. Bon, ben alors fait-les participer, tes lecteurs, c'est tout con, banane.»

    En effet. Pas con, la muse.
    (C'est une super muse, elle a fait marketing en option à son exam de muse. Elle est vraiment balèze, c'est juste que j'aimerais qu'elle me visite un peu plus souvent qu'une fois tous les trois mois.)

    Alors, voilà ce que je vous propose, et je pense qu'il y a moyen de s'amuser comme des petits fous :
    Amis lecteurs, rédigez-vous même le cinquième épisode des aventures de Djoni !
Toutes vos contributions seront publiées sur le blog, puis feront l'objet d'un vote. Le texte choisi sera alors désigné comme épisode officiel des aventures de Djoni, la suite devant se baser sur les développements apportés.



Règlement du concours :

    1/D'abord, pas de chichis, hein, je vous vois venir, du genre «mais attend t'es trop GÉNIAL Djac je serais jamais à la hauteur, gnagnagna...», ou alors «oui, mais qu'est-ce que les autre vont penser de moi, tout ça, gnagnagna». Il s'agit avant tout de s'amuser à inventer des histoires, des les partager, et bien entendu le coup du concours c'est totalement bidon, c'est juste un prétexte facile. Alors, quoi, zut, lancez-vous, pas d'atermoiements chichiteux.

    2/Veuillez m'envoyer vos contributions par mail, et non dans les commentaires (pour le mail, le lien est en haut à gauche, «écrire à Djac himself»).

    3/Veuillez bien noter que cela ne s'adresse pas seulement aux commentateurs habitués de ce blog, mais bien à l'ensemble des lecteurs ! (ne soyez pas timides).

    4/Ne vous sentez pas emprisonné par le style et les références que j'ai employés jusqu'ici. Bien sûr, il faut respecter un minimum les situations et les personnages mis en place, mais pour les éléments nouveaux, vous avez toute liberté, à ceci près que je demande : d'une part qu'il y ait un fil conducteur quand même à peu près cohérent, d'autre part que la fin de l'épisode appelle évidemment une suite (faut que je puisse continuer, moi, après, en utilisant vos propres éléments !). Mais, par exemple, si vous avez une idée parfaitement émouvante et sensible, et pas forcément drôle du tout, c'est possible (j'y crois pas trop, mais bon).

    5/Ne vous sentez pas non plus bloqué par la longueur : je sais que j'ai tendance à me répandre, c'est pas une raison pour faire forcément pareil !

    6/On va dire pour l'instant que le délai est d'au moins une semaine. À partir de là, je commencerai à publier les textes reçus, mais évidemment vous aurez encore possibilité de m'envoyer vos idées. J'aviserai pour la date de clôture, en fonction de l'afflux (ou non...) de contributions.

    7/Je sais que ça semble évident, mais ça va mieux en le disant : ne seront pas pris en compte les propos ouvertement pornographiques, diffamatoires, racistes, etc...

    8/Pas plus de deux participations par personne (au cas où une idée parfaitement géniale vous tombait dessus après avoir envoyé un premier texte).

    9/Une fois toutes les contributions publiées, j'organiserai un petit vote dans les commentaires, avec interdiction bien entendu de voter pour soi-même. Moi je ne voterai pas, sauf en cas d'égalité, auquel cas je trancherai en dernier recours. Le texte choisi sera le cinquième épisode officiel, à partir duquel les aventures de Djoni continueront.

    Bon, voilà, tout ça c'est terriblement lourdingue, assez indigeste, plutôt étouffant, alors :
    À vos claviers !
    Wéééééé !
    Merci qui ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anna :-) 04/10/2006 15:46

Djac : c'était une BOUTADE. Pas impossible que j'essaye, en plus. Si j'ai le temps ce WE.

sev à M'âme la Prez 04/10/2006 12:49

Et au fait, qu'est-ce qui se passe, Mebahel? Fait pas beau, les vacances sont loin, aucune ouverture de soldes en vue, et tout et tout... soit. Mais, c'est pas une raison. Qu'est-ce qu'on va devenir nous z'aut si la Prez flanche, hein? Alors, on fait un beau sourire (plein de nutella si y faut) et on se motive! Hop hop hop!
Sev, coach de la Prez

sev à djac 04/10/2006 12:32

Je crois que ça va pas être possible paske premièrement t'es trop GÉNIAL Djac je serais jamais à la hauteur, gnagnagna... et deuxièmement, je peux pas me permettre de prendre une veste à un concours maintenant que j'ai gagné celui d'Arbobo.
PS : "accuser Zorg de Barbarie", chui pas Prez mais chui quand même ta 1ère fan Djac
PPS : le bonjour à Jean-Claude

Djac Baweur 04/10/2006 12:10

>arbobo : oui, alors si on passe par là, on peut aussi dire que quand Zorg se verse un pastis, Zorg anise.
Et on peut facilement accuser Zorg de barbarie.

arbobo 04/10/2006 11:58

ah ouais, muse, je les ai vus en concert sur MTV...... je sors.j'ai une fin qui déchire : "C'est alors que Zorg lub."du verbe luber, c'est du bas tatounien, utilisé pas la rébellion lors des feux de camp-shamallow aux clairs de double-lunes.

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)