Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 14:38

C'est terrible.

Il est de ces domaines pour lesquels il suffit d'y poser à peine le bout du doigt pour se retrouver plongé dedans jusqu'à l'épaule sans que la transition ait été véritablement perçue.


Par exemple, le jour où vous êtes innocemment rentré, sans malice aucune, dans ce commerce achalandé en thé aux noms exotiques, juste pour voir si c'était meilleur que le Lipton en sachet, imaginiez-vous que, quelques mois plus tard, vous en seriez à envisager l'achat de différents types de théières selon le type de thé ?


Car si un Darjeeling appelle inévitablement la porcelaine, les Pu-Er et les Yunnan réclament ardemment la terre cuite, et dans des théières différentes, s'il vous plaît, pour ne pas mélanger des flaveurs qui n'ont rien, mais alors rien à voir. Par ailleurs, comment faire un thé vert autrement que dans un poëllon japonais, ou un Wu-Long au Gong Fu Cha ?

Et pourra-t-on échapper longtemps à une bouilloire à thermostat, alors que le thé vert ne tolérera qu'un 70°, quand le Yunnan se révèlera vers les 85°, pendant qu'un Pu-Er supportera les 95° ?


On est mal barré, c'est moi qui vous le dis.



(Pour une initiation au thé : Le guide de dégustation de l'amateur de Thé, éditions Chène, François-Xavier Delmas, Mathias Minet, Christine Barbaste)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

klari 11/02/2009 10:14

oui, tu as raison, ceci dit, d'après l'Académie, ce n'est toujours pas très clair :"XIVe siècle, au sens 1 ; XXe siècle, au sens 2. Participe passé d'achalander. ☆ 1. Fréquenté par de nombreux clients. Un magasin bien achalandé. Par méton. Un marchand bien achalandé. ☆ 2. Par ext. et par abus de langage. Bien approvisionné en marchandises, abondant en produits très divers."j'imagine qu'à la prochaine édition, ce sera juste "'par ext"  !

Djac Baweur 10/02/2009 17:47

Wé, wé, wé, c'est noté (t'as vu j'ai pas dit notifié)

Tam 10/02/2009 15:59

Hallo !Je suis désolé de faire mon emmerdeur à donner des leçons, mais : achalandé c'est quand il y a de nombreux chalands, donc de nombreux clients. Quand il y a beaucoup de choses à vendre, on dit bien approvisionnés (par exemple).Je sais qu'ici ma remarque sera accueillie avec bienveillance, donc je me lance dans le prosélytisme.Et je ne prétends pas tout savoir sur l'orthographe, mais ensemble tout devient possible, donc corrigeons nous les uns les autres (b***** de m****)

Djac Baweur 16/01/2009 17:57

>mix-la-ma-li-ce (ouf) : mais atteeeeeends, pas thé et vin en même temps !!! Ça va pas non ?Surtout qu'après un verre de vin, tu sentiras plus grand'chose en matière de thé, vu que le thé c'est quand même plus faible arômatiquement. Nan, le mieux, c'est comme les angliches, à 17h, a cup of tea. Et le soir, hop, à la frenchie, le pinard.(pis d'abord je suis pas fan de Mariage, moi) >Lazuli : comment cela, très chère ? Mais voyôôns, enfîîîn, vous m'insûûûltez !Bon sérieusement, en effet, je suis pas bien sûr de faire encore bien les différences, contrairement aux vrais dégustateurs, qui sont aussi pointus que des œnologues. Cela dit, quand même, entre un thé vert, un Yunnan, et un Pu-Er, y'a vraiment de grosses différences, je t'assure. Après, le problème, c'est d'arriver à ce que le thé soit le meilleur possible : le problème, c'est que même avec un thé de super qualité, acheté très cher, tu peux faire un truc pas bon ou insipide en faisant pas gaffe. Donc, au bout d'un moment on se dit que pourquoi pas essayer de faire au mieux en suivant l'exemple de ceux qui savent ? D'autant que c'est rigolo quand tu te prends au jeu, et qu'en plus une collection de théières ça fait joli !

Lazuli 15/01/2009 20:45

Certainement...Mais quand même, es-tu bien sûr que tu sentirais la différence entre un thé bidule ayant frayé dans l'eau à 85° et un bidule ayant goûté de la 95°? ou entre un thé machin en théière fonte et un thé machin en théière porcelaine?

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)