Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 12:16

Besoin pressant d'un tournevis ? D'une pince coupante ?

Alors que vous êtes coincé dans une fosse d'orchestre ?


Aïe aïe aïe !


Pas de panique, c'est possible.

Il suffit pour cela de demander à un hautboïste.


Car un hautboïste, en plus de son hautbois, et éventuellement de ses partitions, des cachous et d'un recueil de sudoku, se trimballe toujours avec une petite trousse emplie d'un bric-à-brac improbable, dont, en effet, un tournevis, une pince coupante, mais encore du fil, un couteau très (très) affûté, et des tas d'autres choses encore, pour la joie des plus jeunes comme des plus grands.


En effet, dans sa vie, un hautboïste passe plus de temps à fabriquer et chouchouter ses anches qu'à faire des gammes. Les anches, ce sont ces petits trucs en roseau dans lequel l'instrumentiste souffle : dans le cas du hautbois (comme au basson), l'anche est fabriquée de manière à ce que deux lamelles fines de roseau soient appliquées l'une contre l'autre. La tâche de l'instrumentiste sera alors, en soufflant de manière adéquate, de faire vibrer ces deux lamelles, vibration qui va se propager dans le reste de l'instrument et, par la magie de l'acoustique, va produire au choix, un son magique et merveilleux, ou un immonde couinement de canard chevrotant(1).



 

Les facteurs agissant sur la détermination entre le canard enroué et la mélodie irrésistiblement mélancolique sont : 1/l'anche, 2/le hautboïste.

La qualité d'une anche de hautbois, c'est aussi facile à prévoir que l'arrivée d'un colissimo : selon le roseau utilisé, l'humidité de l'air, le moindre millimètre de plus ou de moins dans l'épaisseur des lamelles, l'âge du capitaine et le taux du CAC 40, ça peut aller du meilleur au pire sans prévenir. Quand en plus on sait que la durée de vie d'une anche est relativement courte, et qu'il faut par conséquent en tailler des neuves régulièrement, on comprend qu'à chaque fois qu'on croise un hautboïste, on le voit occupé, assis dans un coin, le dos courbé, la langue dépassant légèrement, à gratouiller son roseau.


Les hautboïstes ont donc aussi une petite boîte dans laquelle, tels des entomologistes, ils rangent soigneusement, bien alignées, leurs anches du moment. Dans un lot de 10, il y en a toujours au moins une qui est l'Anche du moment, celle qui marche vraiment bien, et qu'il utiliseront pour LE solo - sachant qu'à terme, il leur faudra se résoudre à la jeter en attendant de retrouver une anche d'exception de la même eau.


Je dis "même eau" et je ne sais pas si bien dire, car une anche, c'est comme le thé : ça doit aussi infuser de manière très précise. Une anche sèche est injouable car inélastique ; avant de jouer il faut donc la faire trempouiller de manière fort peu appétissante dans un petit bocal qui évoque irrésistiblement certains autres de laboratoires d'analyse médicale.


Seriez-vous surpris si je vous dis après ça qu'il paraît que le hautbois est cité par le Guiness des records comme l'instrument le plus difficile avec le cor ?


(1) Et non de chèvre cancanant, ce qui est à la fois très différent et beaucoup plus rare.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alan944 15/05/2014 21:28

Clarinettiste et occasionellement violoniste autodidacte, je me suis offert il ya une dizaine d 'annees un joli hautbois detude en ebene....en occaze. Deja le prix...plus cher qune clarinette de concert.. jen ai pas mal bavé avec l 'anche double achetee toute prete. .et bein...cest loin de la clarinette, 10x plus difficile...le violon a coté cest un jeu d' enfant . Il m'a fallu 2 jours pour sortir un son audible 2 mois pour faire des gammes correctes....en 8 mois a raison de une h par jour de taf jai enfin pu jouer le theme de MIDNIGHT EXPRESS et suelques airs simples d .oreille. et bien j etais heureux.maintenant il est rangé et je l admire et en joue un peu tres rarement mais ca reste ma fiereté de ma collec et surtout...jsuis devenu une bete en clarinette en la reprenant ...et apte a jouer avec des anches plus forte.. donc chapeau bas aux hautbois qui grace a sa difficulté extreme m'a obligé a me remettre en question techniquement et moralement . Oui cest le sommet de la difficulté (le cor d ' harmonie en deuxieme position bien que en quelque mois tu peux deja frimer avec des beaux enchainement ......avec le hautbois dur dur de frimer

CRICRI 26/03/2011 22:58



assez de galère pour gratter les anches de hautbois, groupez vous et regardez le site ,!! ça vaut le détour.



Baboune 09/02/2010 17:41


il manque aussi le "fsfsfsfff" dans un des trous dudit instrument pour la démonstration, parce que mystère... et puis le gros gros bisou à l'anche juste avant de donner le la... ah, souvenirs
souvenirs d'orchestre!!!!! (mais à mon avis, c'est à l'alto, qu'on devrait demander le "la", vu que non seulement il est le plus bel instrument du monde, couleur, son, et tant d'autres choses que
personne ne comprendra vraiment à part un altiste, mais aussi que chez les altistes, yenna qui ont de bien belles hanches...). Allez, ça fait un moment que je n'avais pas voyagé sur ce blog, mais
c'est toujours le même bonheur!


oboe89 19/01/2010 18:59


super ton article !!!!! hautboïste depuis une dizaine d'année, je certifie sur l'HONNEUR que le hautbois est et restera l'instrument le plus difficile à jouer. on ne sait jamais à quoi s'attendre
avec cet instrument. je fais partis d'une harmonie et on donne des concerts pour la Sainte Cécile (patronne des instrumentistes) dans une église lors des messes, mon hautbois peut pas supporté cela
il fait trop froid quand on respire on voit la buée sortir de notre bouche, c'est la misère mais on a pas le choix il faut jouer (jle garde près de mon corps pour éviter qu'il sonne faux). ou sinon
quelque fois j'ai des problèmes avec mon Sib j'ai de l'eau dans les petites clés (lorsque t'abaisse ton index) ce qui fait vibrer la note (on dirait un vieux qui souffle). malgré ses inconvénients
j'adore jouer du hautbois.


Cynthimini 10/11/2009 20:35


C'est bien rigolo tout ça!!!
Merci pour la compréhension, mais pour les millimètres, on repassera, chez moi, on parle plutôt de micromètres. Eh oui, un autre bidule que le hautboïste traîne dans son étui!!


Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)