Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 13:02

Vous avez toujours rêvé de tout savoir sur la musique sans avoir jamais osé le demander ? Vous avez toujours été frustré de ne pas savoir ce que voulait dire un "affretando", un "tempo frettoloso", un "ausdruckvoll" ou une "crotchet" ?

Vous vous êtes souvent demandé ce qu'était la notation franconienne, vous espériez trouver un tableau des gruppeto et mordants baroques, ou d'enfin éclaircir ces histoires de diapente et de diatessaron ?

Si, si, ne niez pas, ne faites pas votre timidou, là, dites-le : vous en rêviez.


Hé bien, sachez qu'il existe un bouquin, du genre épais, qui contient tout cela, et plus encore : La Théorie de la Musique, de Claude Abromont et Eugène de Montalembert, (Fayard, Henry Lemoine(1)).

Outre la théorie musicale telle qu'on peut l'apprendre aujourd'hui au conservatoire, on y apprend l'origine du mot "gamme", la signification des notations grégoriennes, l'évolution de la notation rythmique au cours des âges, le chiffrage des accords, ou l'histoire des tempéraments ; on a même droit à un aperçu du fonctionnement du jazz, du système indien, arabe, et même mésopotamien (ben quoi, les mésopotamiens ont peut-être un nom ridicule, ils avaient bien le droit de faire de la musique).


Il faut toutefois avouer que ce livre a les défauts de ses qualités : il est forcément très synthétique, chacun de ses chapitres pourraient être l'occasion d'un volume à part entière. De plus, certaines notions, étudiées au pas de charge, restent ardues à décrypter pour le débutant (je pense aux chiffrages d'accord, ça fait un peu bouquin de mathématiques ; sans préparation, et sans être guidé pas à pas, on a l'impression de lire un dialecte de basse-sibérie orientale du XVème siècle).

Il convient donc d'avoir quelques notions musicales de base pour se plonger utilement dans certains chapitres ; pour le musicien pratiquant, il est par contre idéal de bout en bout.


Mais voilà : l'auteur a bien fait les choses, et a ajouté à sa Théorie de la Musique pour les grands, un Abrégé de la théorie de la musique, fournie avec un cédérom, qui permet, apparemment, d'apprendre pas à pas les bases de la musique, avec cet avantage certain par rapport au livre : celui de pouvoir entendre de quoi on parle !

De cette manière, tout béotien curieux qui, au lieu d'avoir envie d'apprendre l'italien ou le russe avec la méthode Assimil, voudrait apprendre la langue musicale, aurait certainement bénéfice à se procurer cet ouvrage. Je dis certainement, car si j'ai effectivement parcouru la Théorie, je ne connais pas l'Abrégé, mais puisque c'est du même auteur, j'ose extrapoler sur la qualité de ce deuxième ouvrage (qui n'en est encore qu'au volume 1, apparemment).


Franchement, moi je vous dis ça vaut le coup, rien que pour vous la péter en diner mondain, en sortant, l'air blasé, mine de rien : «l'accord de Tristan, une enharmonie d'un sept-cinq barré ? Ha ha, mais laissez-moi rire, c'est bien plutôt une sixte augmentée en la mineur, voyons, mon ami, soyons sérieux...».

Si après ça, c'est pas le méga respect, je veux bien manger du fenouil cru pendant un an à chaque repas.



(1)Édition excellente en général pour ce qui est des ouvrages sur la musique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

klari 05/05/2008 17:48

Voici, au cas où, Djac, un lien vers les recettes à base de fenouil figurant sur marmiton.org.
Sait-on jamais ?
http://recherche.marmiton.org/default.aspx?nq=&pq=fenouil&sort=markdesc&st=0

Djac Baweur 05/05/2008 13:11

>lynx : geeeeentil, geeeeentil, gentil lynx, gouzi gouzi, lààààà, un petit gratouillis entre les oreilles, ron-ron-ron-ron...
:op

>Audrey : (merci de ton intervention, j'ai échappé au pire et préservé mes oreillers - mais pour combien de temps encore ?)

Saint Gaffiot est particulièrement exigeant, c'est bien pour ça que j'ai laissé tomber depuis longtemps ; mais mon lynx se trouve être latiniste distingué (c'est une race de lynx très rare)...
;o)

>Ludovic : je vais voir ça, je ne connais pas. Merci du tuyau ! :o)

Ludovic 05/05/2008 12:26

J'aime bien également la Partition Intérieure de Jacques Siron : http://www.amazon.fr/partition-int%C3%A9rieure-jazz-musiques-improvis%C3%A9es/dp/2907891030

Le lynx à l'affût 04/05/2008 20:11

zzzzzzz ! :-)

Audrey 04/05/2008 18:51

Damn, que Saint Gaffiot me pardonne de toutes ces erreurs absolument honteuses. Et par la même occasion: Audrey2 (qui n'est pas moi mais Miss Montalembert) ME désignait par l'appellation "mon bouchon", et je LA désignais par la même appellation (d'origine controlée) sus-citée. Que "mon poussin" et son lynx dorment sur leurs deux oreilles =)

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)