Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 12:11
(début à lire ici)


- Le Hautbois


Le hautbois a sa famille : le plus célèbre dans le cheptel hautboïstique, c'est le cor anglais, ou taille de hautbois, qui est en fait un hautbois alto en fa (arrrrgh).

Ne faites pas cette mine désolée.

Remettez-vous.

Un petit verre de cognac, et ça va passer.


Il existait également des hautbois ténor et baryton, mais ils ne se rencontrent plus guère que dans les musées, et je n'ai pas connaissance qu'ils soient vraiment utilisés couramment dans le répertoire moderne.

300px-F_oboes.jpg


Notons tout de même une utilisation remarquable : figurez-vous que dans le Boléro(1), c'est un hautbois d'amour (hautbois en la, un peu plus grand qu'un hautbois tout court) qui joue en solo, après la petite clarinette, ou le sax soprano, je sais plus, et non un hautbois.

Voilà. Je sens que ça vous fait une belle jambe. Non, mais pensez-y, tout à l'heure, quand vous sortirez dans la rue : toisez la populace que vous croiserez, et pensez que tous ces ignorants ne savent même pas (les imbéciles) que c'est un hautbois d'amour qui joue dans le Boléro, bombez le torse, et entrez dans votre Monoprix la tête haute. C'est beau, le Savoir.


Voici donc la famille du hautbois, ici baroque (suite de William Croft) :




Et le cor anglais, y'a pas plus romantique, dans le genre pré-raphaëlite, jeune femme à la beauté mystérieuse et dépressive qui se languit dans un château, mystérieux et dépressif, lui aussi (ne pas oublier un lac mortifère pas loin). Vous me direz, celui qui joue ci-dessous n'a rien d'une jeune femme pré-raphaëlite, et je dirais que c'est pas faux, mais que vous pourriez avoir un brin d'imagination, tout de même (une romance de Siegrist (?), par Giuliano Giuliani au cor anglais, A.Mancinati au piano) :



- Le Basson

 


Le basson pourrait presque être vu comme une basse de hautbois, puisque assez similaire dans son fonctionnement (perce conique - c'est-à-dire que l'intérieur du tube est conique, contrairement à celui de la clarinette qui est cylindrique -, et anche double - c'est-à-dire que l'anche est constituée de deux lames de roseau qui vibrent, contrairement à celle de la clarinette qui n'a qu'une seule lame vibrant sur un bec), cependant hautbois et basson sont bien de famille distincte, pour des raisons subtiles que seuls quelques vieux sages ermites vivant reclus dans les collines de la Cappadoce doivent connaitre, en se révélant le secret de bouche de druide à oreille de druide.

mop0601.gifà gauche, le basson, à droite, le contrebasson


Le basson a un frèrot qui en général fait fureur et fascine tout le monde, le célèbre contrebasson, qui joue plus grave d'une octave que le basson, sorte d'indescriptible tuyauterie géante à faire des prouts. Le contrebasson, il faut le voir et l'entendre pour le croire. Il faut bien vous représenter que quelques personnes en France sont effectivement payées pour jouer du contrebasson. C'est-à-dire pour jouer pendant cinq minutes dans une symphonie qui en dure quarante. Et, donc, faire des prouts pendant cinq minutes. Il y a des destins, comme ça.


Une suite de Bach pour violoncelle jouée au contrebasson, ça vous a quand même une sacrée gueule (Menuet de la première suite) :



Mais ne pensez pas que le contrebasson soit voué à n'être que lourd et pesant ; l'ingéniosité humaine est sans limite :



- La Clarinette

La clarinette a une famille rigolote, et fort nombreuse (sans doute pour percevoir les allocs). Quand on dit la clarinette tout court, en fait on sous-entend la clarinette en sib, qui comme son nom l'indique et comme vous l'avez appris récemment, est donc un instrument transpositeur. Il y a une clarinette dont la seule différence est qu'elle est presque pareille, c'est la clarinette en la, à un demi-ton seulement de différence, jusqu'où va se nicher la perversité humaine, je vous le demande un peu.


clarinette-famille.jpg
la clarinette "normale" doit être la quatrième en partant de la gauche, a priori


Notons la petite clarinette en mib, instrument de torture qui joue plus faux qu'aucun altiste n'est capable, et sa sœur, la clarinette en ré, qui joue largement aussi faux. La clarinette en do existe (donc, qui ne transpose pas), mais il parait que c'est très moche, car l'acoustique a ses raisons que la musique... a aussi, en fait.

La clarinette alto peut être soit le cor de basset, ou clarinette en fa, soit la clarinette alto proprement dite (en mib, une octave en dessous de la petite) ; la clarinette basse existe (une pensée pour Michel Portal) - instrument génialement doux, gras et moelleux - , ainsi que la clarinette contrebasse, truc assez dingue dont les sons les plus graves ne sont plus quasiment perceptibles que par une vague agitation de l'atmosphère.


Des petits exemples des clarinettes les plus courantes (Danse du feu de l'Amour sorcier de Manuel de Falla, puis une rumba sur le Vol du bourdon de Rimsky-Korsakov, par le quatuor de clarinette Issy-Paris) :






La clarinette contrebasse est un instrument rieur, enjoué, facétieux, et plein d'entrain :








(1) le Boléro de Mozart, bien sûr. À ne pas confondre avec le Requiem de Ravel, comme on fait toujours.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Djac Baweur 31/03/2008 21:18

>Tydom : avouons que le hautbois fait moins de dégâts que le soldat, malgré tout, et c'est tout à l'honneur du hautbois.

Ne pas savoir gratter ses anches ? C'est pas comme ne pas savoir recharger son fusil pour un soldat ?

Cela dit, moi je préfère gratter les hanches, mais c'est personnel.

Tydom 29/03/2008 21:15

En oubliant le parallèle hautbois /truc-bruyant-qui-tue, j'aime bien l'image du soldat au fusil qui s'enraye!Enfin bon, l'incommensurable, l'insurpassable son du hautbois (quand il sort) rattrape ce problème! (dont j'ai tendance à beaucoup me plaindre, car j'ai dû arrêter les cours sans avoir bien apris à gratter mes anches).

la seule et unique klari 25/03/2008 19:19

> Klari: prrrrrrt toi-même (grâce à toi, je me retrouve à me tirer la langue à moi-même).. Sympa, ton nouveau pseudo.

Klari 25/03/2008 18:59

>Tydom : tu voulais nous dégoûter à tout jamais de faire du hautbois ?
Tu y es parvenu !
:o)
(en effet, entre les trous qui se bouchent, et les anches qui marchent plus, les hautboïstes sont un peu comme des soldats dont le fusil s'enraye pile quand l'ennemi surgit devant eux)

>Klari : prfftfft (*tirage de langue*)
(mes aïeux, que d'échanges culturels hauts en couleur !)

Klari 23/03/2008 20:16

-> Djac: idio

-> Maxime: fichtre. Je me rendrais pas compte de l'étendue de la différence entre ces deux engins... On trouve des extraits à écouter en qq part sur Internet?

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)