Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 14:27

Suite à l'article précédent, et aux innombrables réactions enthousiastes et transportées (quatre en tout, que leur nom soit sanctifié), je vais donc vous parler du rhododendron.

(note à moi-même : désormais, ne plus JAMAIS lancer des promesses débiles en l'air en fin d'article)



Alors, le rhododendron, c'est joli.


Le rhododendron (du grec rhodon « rose », et dendron « arbre », littéralement arbre à rose) ou azalée est une plante dont le genre appartient à la famille des Éricacées. Les azalées persistantes appartiennent aux sous-genres Azaleastrum et Tsutsusi, alors que les azalées caduques appartiennent au sous-genre Pentanthera. Les rhododendrons arbustifs appartiennent au sous-genre Hymenanthes (qui comprend les espèces sans écailles ou élépidotes), Rhododendron (qui comprend les espèces avec écailles ou lépidotes) et Therorhodion.

RhodoP-rhododendron.jpgOn les rencontre dans les régions montagneuses (telles que les Alpes, les Pyrénées, les Carpathes et l'Himalaya). Beaucoup viennent de Chine et du Japon, et beaucoup se sont répandus en Laponie et en Sibérie.



À l'époque médiévale, le rhododendron était appelé « Rosage », terme qui a été conservé jusqu'au xviiie siècle, puisque Joseph Pitton de Tournefort introduisit en 1702 le « Rosage de la mer Noire », à la suite d'un voyage en Asie Mineure. C'est au naturaliste Carl von Linné que l'on doit la dénomination de Rhododendron.

Le rhododendron a commencé par être réellement cultivé comme espèce horticole par John Tradescant en 1656, lequel rapporta un Rhododendron hirsutum des Alpes. Cependant, le véritable succès du rhododendron a commencé avec les espèces d'origines himalayenne et chinoise (Rhododendron auriculatum et seroticum) au milieu du XIX siècle.



Le sol doit être humifère, frais, drainé et acide et assez riche (on peut donc utiliser la terre dite de bruyère c'est à dire celle du commerce enrichie de terreau de feuilles) ; il faut savoir que l'enracinement restera superficiel, qu'il faut éviter les excès d'eau (donc sol drainé) et que les floraisons les plus importantes sont obtenues si le sol est légèrement humide de Janvier à Août.

L'emplacement, avec une hygrométrie généralement importante surtout pour les azalées, est la mi-ombre (surtout les rhododendrons à grande feuille : +de 15 cm) mais les azalées et les rhododendrons rustiques apprécient aussi le soleil en régions fraîches (Zone inférieure à 9).

Dans le cas de culture en pot il faut savoir qu'ils apprécieront d'être à l'extérieur le plus longtemps possible, àrhododendron-yellow.jpg l'automne il faut les rentrer en situation fraîche mais hors gel et ne pas les mettre en atmosphère sèche ou chaude ou confinée (mais toutefois sans trop de courants d'air) notamment avant et pendant la floraison, une chute soudaine des feuilles chez les persistants peut aussi s'expliquer par un manque d'arrosage ou par un excès...

Ils doivent donc être placés en situation lumineuse mais sans soleil direct dans un terreau acide et brumisés régulièrement, l'arrosage est régulier et se fait avec de l'eau douce, il est bon d'apporter de l'engrais liquide 1 à 2 fois par mois acide, ne supporte pas le calcaire, seule exception Rhododendron hirsutum, originaire d'Europe centrale, arbuste aux fleurs rose clair, accepte les sols neutres ou même très légèrement calcaires.



Rhododendrons et azalées sauvages ou exotiques : toute la plante est toxique, le contact avec la  sève peut être  irritant.

L'ingestion  de toute partie de la plante surtout les feuilles est dangereuse pour les humains et les animaux, elle contient des grayanotoxines  (glycosides).

Les symptômes : Brûlures buccales, diarrhée, douleur abdominale, et tremblements, qui peuvent être suivis de troubles cardio-vasculaires et neurologiques graves.



Le genre Rhododendron comprend plus de 1000 espères sauvages. Les azalées sont des rhododendrons à petites fleurs et parfois au feuillage caduc.

- Rhododendron yakushimanum est une des espèces les plus connues, très utilisé comme reproducteur
nombreux hybrides, attendez la floraison pour faire votre choix lors d'un achat

- Rhododendrons hybrides (grandes fleurs, feuillage persistant) 'Cary Ann', très grosse fleur rouge corail, dès avril, supporte le soleil.

- Rhododendrons nains (grandes fleurs, port compact, feuillage persistant) 'Elisabeth', arrondi, fleurs rouge sang, groupées par 6 à 8, en mars-avril

- Rhododendrons botaniques précoces (espèces naturelles) Rhododendron dauricum semi-persista.
rhododendron.jpg



La prochaine fois, nous nous attarderons plus en détail sur les spécificités de la technique du bouturage des rhododendrons.

(sources : wikipedia, aujardin.info, et nature.jardin.free.fr)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

klari 21/01/2008 11:38

le crétin! je vais lui sonner les cloches ce soir à la répèt'... tsss...

Djac Baweur 20/01/2008 12:02

>Ama-L : 'tin, va falloir que je me trouve un Que sais-je sur Sim pour me mettre à niveau rapidos, moi !
;o)

Ama-L 20/01/2008 01:30

Marx, Bourdieu et Sim, c'est ma Sainte Trinité.C'est que j'ai des références, moi, môssieu :-D

Djac Baweur 19/01/2008 13:09

>Pilou ; c'est adorable mais les photos n'étant pas de moi (la confection de ce billet n'a pas dépassé les 5 minutes, douche comprise), je sais pas bien comment prendre ton compliment...
;o)

Pilou 19/01/2008 13:05

OK, tu as prouvé que l'on pouvait être aussi chiant en devisant de joulis fleurs que de musique atonale expérimentale. Ceux qui doutent de ton talent à y réussir ne viennent pas te lire.Mais il y a une différence fondemmentale : l'article est illustré de photos, ce dont les sourds te remercient. Bien sûr les aveugles préfèrent la musique !La photographie est aussi un art ; qui s'apprends. Et un apprenti photographe qui merdoie est bien plus supportable qu'un altiste débutant !

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)