Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 14:46

J'en parlais récemment, des envies de dessin me sont soudainement revenues.

Et les envies de dessin, c'est pas aussi pressant qu'une envie de pisser, mais il faut tout de même que ça sorte.

Et vous pouvez d'ores et déjà constater combien, à la suite du titre, nous nageons déjà en pleine poésie subtile nimbée d'un délicat romantisme.


Donc, je m'y suis remis.

Alors au début, tout roule, fuit-fuit, le crayon glisse avec aisance sous mes doigts fins et racés et fait naître de la page blanche tout un univers de traits, d'ombres et de proportion, c'est magique. C'est ça que j'adore dans le dessin : au début il n'y a rien, et hop, tel un Dieu du graphite, le Monde se crée sous vos yeux. Vous re-créez votre propre monde, qui prend naissance petit à petit, modelé à votre guise - enfin, à votre guise, presque, c'est tout l'objet de ce billet, justement, patience, vous allez voir.

Donc, au début, je suis plutôt content, j'ai pas perdu la main, me dis-je, mon petit ego de dessinateur en herbe auto-flatté (et un ego qui s'auto-flatte, c'est du lourd). Et ça donne ça :



Nat1.jpgNat2.jpg

Pour en arriver, à la fin de crayonné, à ce résultat, dont j'étais vachement content, avec un petit quelque chose dans le regard, en réussissant à capter à peu près celui de l'original. À ce propos, je fait un bisou à celui qui reconnaît qui c'est.

Voilà ledit résultat :



À partir de là, deuxième étape, l'encrage, qui, vous vous en doutez, consiste effectivement à jeter l'encre, et non pas l'ancre, ha ha, mais que je suis subtil (flagrant délit d'auto-flattage d'égo, ça n'arrête plus - c'est quand même terrible de faire un blog).

Bien que j'ai mis du temps à constater qu'il fallait que je change la plume, qui fatiguée, s'écartait trop et laissait planer la terrible menace du pâté à chacun de mes traits, tout a bien commencé, et jusque-là, tout allait encore comme sur des roulettes :

Nat4.jpgNat5.jpg





















Mais voilà. C'est ici qu'est intervenu le fameux poil de cul. Et le papier.

Qui n'est pas celui que vous croyez (tout ça parce que j'ai dit poil de cul, vous êtes vraiment gamins, hein), mais du Canson "C" à grain à la con, qui a une face lisse mais pourrie quand il faut un peu gratter, ou que vous insistez un peu avec un crayon et une gomme, parce que dans ce cas il se rompt et fait des fibres et c'est chiant parce que quand vous passez de l'encre hé ben les fibres, tu parles, elles en profitent, elles t'avalent l'encre comme des goulûes et ça fait un trait tout pourri, voire même un pâté, et même que c'est pour ça que j'utilise normalement le Lavis Technique qui lui marche bien pour ça mais là j'en avais pas et pis j'ai pas de bonnes papeteries tout près, alors j'ai fait avec les moyens du bord.

Et en plus, non seulement le papier m'a trahi, mais j'ai merdoyé, comme si ça suffisait pas.

Ho, merdoyé de pas grand'chose, juste un poil de cul, justement, par-ci par-là, le menton, l'œil droit, quelques détails en trop qui alourdissent, bref, j'ai merdoyé.

Voilà :



Nat6.jpg

Du coup, je vais d'abord aller m'acheter du Lavis Technique.

Et, ensuite, cent fois sur le métier...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cactus aime le mot dit 11/12/2007 16:30

!!!!!!!!!!!

Anna 02/12/2007 12:11

Ah, t'as vu, Maybe ausi elle pense que tu devrais dessiner Ardalia, poussin. (c'est l'avantage avec les gens pas précis, on peut interprêter ce qu'ils disent comme on veut.)

Djac Baweur 01/12/2007 10:56

>mebahel : ha oui, ça c'est petit, c'est lâche, ouuuuuuuh !!;o))

mebahel 01/12/2007 02:05

Bon maintenant que tout a été dit ou presque je peux viendre pour dire que j'ai tout bien regardé depuis le début et que je pense pareil.
hop.
(tavu la commentateuse coimment elle se défilz? héhéhéhé)

Djac Baweur 01/12/2007 00:10

Non mais c'est pas vrai !
Mais qui m'a foutu des commentateurs pareils !
Ha on n'est pas aidé, j'vous jure !

:oD

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)