Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 18:54

 Après les circonvolutions spiritualo - philosophiques du dernier billet, aspirinatoires et nurofenesques, accordons-nous un peu de légèreté et de détente, histoire de décompresser les neurones.


Et même un peu plus que ça, puisque c'est du Mozart.

Bé si.

Vous savez bien.

L'écoute de Mozart augmente le Q.I., c'est sci-en-ti-fi-que.


Donc, passez-vous cette vidéo en boucle pendant 12h, et demain vous avez un cerveau de prix nobel. Voire de deux prix nobels, selon le niveau duquel vous démarrez.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Djac Baweur 29/11/2007 12:00

>Catherine K. : c'est exactement ça, et j'ai même déjà vu une disposition à quatre pianos (pour un concerto pour 4 claviers de Bach, je crois - et je me demande s'il faut pas aussi pour Noces de Stravinsky, pas sûr).
Mais en l'occurrence, il n'y a ici qu'un seul piano, donc...
;o)

Catherine Kintzler 29/11/2007 11:43

Attends Djac, il y a une session de rattrapage : c'est le cas d'un concerto pour DEUX pianos lorsque l'espace est étroit et que les solistes ont besoin de se faire face. Donc on démonte le couvercle du piano n°2 qu'on place dans l'autre sens, symétriquement au piano n°1, les deux pianos s'encastrant l'un dans l'autre. Les claviers sont parallèles on voit donc le profil droit du soliste n°1 et le profil gauche du soliste n°2... Il me semble avoir vu ce dispositif, mais je ne suis pas sûre de la précision de ma description.Mezetulle

Djac Baweur 27/11/2007 10:09

Mais c'est exact !!!
J'ai tellement l'habitude de voir le pianiste à droite, vu de l'orchestre, que ça m'a même pas choqué... Sauf que dans ce cas, en effet, le couvercle serait ouvert face au public donc de l'autre côté...
Bien vu.
Je reconnais mon amère défaite.
Honteux, nu, brisé, je m'en vais, tête basse, humilié, rompu.
Je vais peut-être faire une petite retraite chez les moines pendant 4_5 ans, pour me remettre les idées en place.
;o)

majorette 27/11/2007 10:00

J'adore ce blog. Même en regardant des trucs un peu idiots on apprend plein de trucs.

brendufat (trop heureux de ramener sa science) 27/11/2007 09:51

Juste : on ouvre le couvercle du piano, l'ouverture évidemment vers le public et la charnière vers le fond de scène.Or cette charnière est sur le côté le plus long, donc des cordes les plus longues, donc les plus graves, qui sont à main gauche du pianiste. Mezetulle 1 - DjiBi 0! :-D

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)