Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 23:36

Mercredi 9 mai 20h00
Salle Pleyel
(252, rue du Faubourg Saint-Honoré)

Saint-Saëns : le Rouet d'Omphale (heuuu, bon on va dire... Charmant. Allez, disons charmant, je dirais un autre mot, ça serait désobligeant...)
Mendelssohn : concerto pour violon (du beau violon, du beau Mendelssohn, de romantisme de belle facture, une des mélodies les plus célèbres du répertoire du violon : que du bon, quoi)
Dusapin : Extenso (œuvre contemporaine. Je sens un soudaine crispation tout d'un coup... Hé bien je vais vous dire, je suis très agréablement surpris, et à quelques passages près, j'aime vraiment bien : enfin une œuvre contemporaine qui semble aller quelque part, plutôt que de chercher l'effet pour l'effet. À partir de là, c'est vous qui verrez, hein..)
Prokofiev : Alexandre Nevski (La musique du film d'Esenstein. Du Russe, du solide, du lourd, du tank soviétique et du chœur slave. Star Wars c'est de la gnognotte à côté de la Bataille sur la Glace, les plaines y sont délicieusement gelées et les cavalcades échevelées et épiques ; le peuple russe est galvanisé, et vous avec.)

Orchestre Colonne
Régis Pasquier, violon - Laurent Petitgirard direction

Entrée : tarif unique 10€

Et aussi bien sûr avec le fameux chœur de l'Orchestre Colonne qui déchire, dirigé par l'excellent Patrick Marco (et je ne dis pas ça juste parce qu'ils me lisent par milliers...) !!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Djac Baweur 12/05/2007 14:51

>marionette : tu n'es rien qu'une dévergondée midinette, voilà ce que tu es !!
;op
(et qui t'as donné l'autorisation de m'appeler Djacounet ? Non mais ?)

>anne-claire : ouais ben nous par contre on t'a pas trop repérée, hein, elle s'est faite toute petite la anne-claire... ;op

Les tubes, a priori, c'est simplement un jeu de cloches-tube (ça sonne comme des cloches). Le coup des gongs superposés, je vois pas trop ; c'est pas juste en effet deux gongs différents (ou tam-tam) fixés sur le même cadre ?
Et en effet, ça fait des décibels : toute la ligne des clarinettistes et bassonistes avaient des bouchons dans les oreilles...

Enfin, c'est cool que ça t'aies plus, globalement !
Pour le Dusapin, il serait ravi de t'entendre, parce que c'est censé s'enchaîner avec une autre œuvre, écrite plus tard, donc ton impression cadre bien avec la volonté de l'auteur... Et c'est ce qui me semblait, je trouve cette œuvre plus clairement construite à l'audition que d'habitude où on se retrouve avec des galeries d'effets sans cohérence... :o)

anne-claire 11/05/2007 23:57

Moi aussi j'ai bien apprécié le concert ! Et merci Djac pour tes commentaires, je retrouve un peu mes impressions : - Saint-Saëns : bon, comme tu dis, pas ce qu'il y a de plus marquant (le morceau, hein, pas l'exécution)- Mendelssohn : j'ai bien aimé, mais je n'ai pas été transportée ; j'avoue ne pas avoir été enthousiasmée par le soliste, mon père que j'avais entraîné à Pleyel a trouvé que c'était un peu "le soliste dans son coin, l'orchestre dans le sien", ça rejoint un peu ce que tu dis, non ?- Dusapin : j'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé que la tension montait de plus en plus, pour arriver à un point culminant à la fin,  je me suis dit "déjà fini ?", frustrée que ça s'arrête déjà- Prokofiev : vraiment super !! Bon, pour la mezzo, pas trop de boulot, je me demandais quand elle allait bien se lever :-))Donc encore merci à Djac et Olympia (et aux autres du choeur et de l'orchestre...)J'en profite pour apprendre de nouveaux noms d'instruments... C'était quoi ces percussions bizarres pour le Dusapin ? Le truc avec des tubes métalliques verticaux ? Et l'instrument avec deux sortes de gong l'un en dessous de l'autre ? Ca doit effectivement faire du bruit tout ça, pendant Alexandre Nevski, l'un des deux xylophonistes se bouchait une oreille à chaque coup de gong ou de grosse caisse...Ah et puis sinon, je n'ai effectivement pas eu de mal à te repérer...

marionette 11/05/2007 18:45

Attends, quand t'as un mec plus beau que Clint Eastwood devant toi, tu vas pas cracher dessus!Pffff fais genre t'y comprends rien, t'es grillé Djacquounet!

Djac Baweur 11/05/2007 12:44

>marionette : "et puis il est très beau", non mais vraiment j'te jure, à quoi ça tient... :oD

Djac Baweur 11/05/2007 12:43

>Olympia : merci pour ce beau récit musical ! Ça rejoint bien ce qu'on dit dans l'article "résistance".
Et bravo à votre passion d'amateurs... dont certains professionnels feraient bien de s'inspirer...
Quant au programme, c'est vrai qu'on peut pas citer tout le monde, mais quand même, y'a des limites ; oublier le chœur, quand il y a Nevski au programme, c'est un peu gros... :o/

Et c'est marrant, c'est toujours comme ça dans les chorales, cette espèce de relation fusionnelle avec le chef-gourou... c'est très étrange, comme petite société, une chorale, y'aurait un sujet passionnant pour des sociologues ! ;o)

>clémence : ha ben merci...
Cela dit, pour moi c'est un concert un peu mi-figue mi-raisin, on va dire.
De bons passages, genre le début de la machinerie de la Bataille sur la glace, là j'étais un peu dans le même état qu'Olympia, tel un fier moujik à l'assaut des odieux despotes !
Mais des trucs pas tops, non plus, plein de passages avec des nuances écrasées, dans Dusapin, par exemple ; et puis le concerto dans lequel R.Pasquier m'a semblé nerveux, pas à l'aise de son côté, et avec nous mous et pas très réactifs, de l'autre.
Enfin, bon, c'est les joies du direct, chaque concert est une aventure, on fera mieux la prochaine fois !

Carnet

 

Visiteurs
Dont en ce moment

 

Mon autre blog (projet BD)